les 400 coups de matiss

05 août 2009

Vos souvenirs de famille enfin dans un album

Belgique, du 27 jui...
By Sandrine Henkinbrant

Posté par shenkinbrant à 11:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


30 mars 2009

les femmes et les enfants d'abord!

Le Titanic, vous connaissez?

Mon fils de 6 ans n'en avait jamais entendu parler jusqu'à ce que je l’emmène à l'exposition qui se déroule actuellement à Montréal.
Dès l'entrée, un employé distribue un billet d'embarquement factice avec le nom d'un des passager du Titanic afin que vous vous imprégnez du personnage et que vous viviez l’évènement intensément.
Intensément, c’est le mot!
À la sortie de l’exposition se trouve la liste des passagers ayant survécu ou péri dans le naufrage. Malheureusement, mon fils malchanceux qui déjà n’avait voyagé qu’en seconde classe n’a pas survécu à ce voyage alors que sa soeur avait bien évidemment survécu (les femmes et les enfants d’abord!)

Ce matin, en l’emmenant à l’école, il tenait encore avec émotion son billet en main et m’assaillait de questions sur le fameux Titanic. Du genre: « Pourquoi le bateau s’appelait Titanic? » Tout cela pour finalement fondre en larme dès la sortie du métro parce qu’il était mort sur le Titanic et qu'en plus il était juste en 2ème classe.

?!??!
C'est ce qu'on appelle fusionner avec son personnage.
Cela me rappelle vaguement mon premier séjour chez les scouts. Seule dans les bois, une patate dans mes bottes de pluies (il s'agisssait d'un jeu de rôle qui se passait durant la seconde guerre mondiale et où on devait traverser la frontière en transportant des patates sans se faire attraper), une fausse carte d'identité et les Allemands qui me poursuivaient... Ils finirent bien sûr par m'attraper. J'ai éclaté en sanglot et je pense même avoir pissé dans mes culottes (horrible souvenir que ma mémoire refuse d'éffacer)

Posté par shenkinbrant à 11:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mars 2009

À mère indigne, fils indigne ?

Mon fils, 6 ans, a passé sa première semaine de relâche dans un camp de jour. Ce fût une grande première pour tous les deux. À mon grand étonnement, la semaine c'est plutôt bien déroulé. Fiston s'est bien intégré et semblait comme un poisson dans l'eau.
Samedi passé, je propose donc à mon fils d'aller faire un tour à la piscine et je lui demande de préparer ses affaires pendant que je suis dans la douche. En sortant de la douche, je l'entends discuter avec mon conjoint. Il entre précipitamment dans la salle de bain en me disant: «Ça ne se peut pas, il a perdu du poids son maillot est trop grand». Je sors donc pour évaluer le problème et je découvre mon fils tenant son maillot à deux mains. Il me regarde avec son air grave et me dit: « C'est pas grave, on n'a qu'à l'attacher avec du tape ». Je lui réponds bien sûr que cela ne tiendra jamais et il me dit sûr de lui: «Mais oui maman, avec du tape noir ça tient, ils l’ont fait la dernière fois». Mon cerveau s’est donc mis en mode recherche. Mais quand a t’il bien pu aller à la piscine ? Et soudain, je me rappelle la fameuse semaine de relâche et là j’imagine mon fils à la piscine avec son maillot trop grand et du tape noir autour de la taille…Je sais aujourd’hui que je suis une mère indigne, car juste d'imaginer la situation et les réflexions qu’ont dû se faire les éducatrices, je n'ai pas pu étouffer ma crise de fou rire. C'est tellement honteux d’être aussi indigne que personne n’a osé me faire de réflexion le soir venu. Malgré tout, mon fils ne semblait pas vraiment traumatisé par cette mésaventure puisqu’il me suggérait de recommencer.


Posté par shenkinbrant à 16:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 janvier 2009

dodo...

19h45.
Les yeux remplis de malice, Alice qui jusque là s'amusait inlassablement à placer le crayon de sa planche à dessin dans le récipient de son mini mixer T-fal (on aimerait parfois comprendre les connections qui se produisent dans son petit cerveau) s'approche discrètement du sofa où se trouve son papa. Là, elle le regarde intensément et dit tout naturellement comme si c'était tout à fait normal pour un enfant de son âge : « dodo ». Surpris par ce qu'il vient d'entendre, son papa lui demande alors si elle veut aller faire dodo et Alice acquiesce, son visage affichant un sourire béat. Sur ce, elle court jusqu'à sa chambre et attend patiemment que son papa vienne la coucher.
Je dois dire que j'en suis restée bouche bée...
Déjà la veille, elle nous avait surpris en disparaissant seule dans sa chambre.
Lorsque, après 15 minutes de tranquillité inquiétante, son papa se décida à aller voir ce qu'il se passait, il la découvrit tout simplement assise en train d'essayer de changer sa couche seule. Elle avait bien sûr sorti toutes les couches de leur panier et se débattait avec le velcro de sa couche sale. Lorsqu'elle a vu son père ébahi, elle a tout simplement dit : « caca» en montrant sa couche. Et en effet, il était grand temps de la changer cette pauvre petite!

Posté par shenkinbrant à 12:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 août 2008

C'est quoi ça ?

Depuis quelques jours, Alice, la curieuse n'arrête pas de montrer tout ce qu'elle voit en demandant «C'est quoi ça ?». (Qu'elle prononce parfaitement d'ailleurs) Elle veut vraiment tout savoir cette petite. À l'épicerie, elle pointe tout du bout du doigt avec son air intrigué et attend patiemment notre réponse. Dans la voiture, pareil, elle montre tout ce qu'elle voit par la fenêtre et se fâche si on ne lui répond pas.
Elle dit aussi souvent «cousse», qu'elle prononce en montrant sa couche.
Elle aime aussi beaucoup faire la mauvaise tête. Lorsqu'elle est fâchée, elle tourne la tête pour éviter notre regard et fronce les sourcils. Par contre, lorsqu'elle fait une bêtise et se fait gronder, elle détourne subtilement l'attention de son crime en mettant les mains sur ses yeux et en criant «coucou» avec un grand sourire. parfois elle va même jusqu'à mimer «ainsi font font font les petites marionnettes» dans l'espoir de nous faire oublier la punition.
Elle connaît déjà son pouvoir de diversion cette petite!
Lorsqu'elle veut attirer notre attention, elle imite l'intonation de sa soeur en disant «papa» et de son frère en disant «maman». Parfois, on a du mal à discerner qui parle, surtout dans la voiture...
Elle danse très souvent et s'amuse à inventer de nouvelles chorégraphies. Le plus drôle est qu'elle adapte son style à la musique, elle me fait parfois pleurer de rire.
C'est tout un spectacle !

Posté par shenkinbrant à 13:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]


16 juillet 2008

les premiers mots d'Alice

Depuis quelques temps déjà, Alice a beaucoup à dire, elle découvre sa voix et aime beaucoup nous imiter.
Elle dit: «Maman» mais surtout en pleurnichant sinon elle dit «papa» lorsqu'elle veut poser une question. Elle dit aussi «par là et là bas» en montrant du doigt et dit «merci» lorsqu'elle nous donne quelque chose ou lorsqu'on le lui donne, enfin cela ressemble plutôt à «meci». Elle dit aussi «allo, bravo» et fait «coucou !» en se cachant le visage.
Elle aime beaucoup jouer et regarder les livres d'images. Ses préférés sont la collection de  Pierrick Bisinski.
Elle grimpe sur les chaises, le canapé et la table de salon et fini toujours par tomber mais ne pleure jamais très longtemps. Elle fait aussi des bisous et des calins mais seulement quand elle le décide.

C'est une petite chipie avec beaucoup de charisme et les éducatrices de la garderie semblent beaucoup l'aimer.  Elle est curieuse et veut tout voir, tout connaître, sa soif de connaissance est insatiable ainsi que son appétit. Elle mange tout et en grosse quantité, un véritable puit sans fond. C'est une gourmande comme moi.

Elle joue au ballon, tape avec son pied, le fait rouler, le lance. Elle partage tout et est très sociable mais elle est inépuisable. La sieste ? Pas pour elle mais la nuit elle dort plutôt bien. Par contre son sommeil est très léger et elle se réveille donc facilement.

Posté par shenkinbrant à 08:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 mai 2008

le complexe d'alice

oui oui, à un an et des poussières miss alice a entamé son complexe d'électre.  (version féminine de l'oedipe)
Il y'a quelques jours, alors que Cassandre était à la maison et collait son papa chéri, alice a commencé à démontrer de la jalousie envers sa grande soeur. Tout d'abord elle s'est échiné à repousser le bras de sa soeur alors que celle-ci avait sa main sur le bras de son père, mais elle n'en est pas resté là la petite chipie. Plus tard, devant la télévision, cassandre se peletonne contre son papa et voilà miss alice qui rapplique à toute vitesse et essaie à tout prix de grimper sur le canapé. N'y arrivant bien évidemment pas, elle a commencé à se fâcher et à faire la tête. Eric l'a alors pris sur ses genoux. On aurrait pu croire qu'alice allait être contente et se calmer un peu mais ce serait ne pas connaître alice. Ce qu'elle voulait en fait, c'était se placer entre cassandre et éric afin que ce soit elle, la seule à côté de son papa. Le contrôle total quoi! J'ai trouvé la situation assez drôle, surtout qu'elle n'a jamais démontré de jalousie par rapport à son frère.
Nous avons donc décidé de faire un test et j'ai demandé à Cassandre de s'asseoir à côté de moi. Vous auriez vu la satisfaction se peindre sur le visage d'alice... elle avait gagné! Rien à foutre de maman, pourvu qu'elle ait son papa à elle toute seule!

Posté par shenkinbrant à 16:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mai 2008

les premiers pas

ça y'est alice s'est lancée, elle marche... enfin, elle titube un peu mais elle s'est finalement élancée devant les yaux ébahi de sa grand-maman. Vous devriez voir la fierté sur son visage. Elle semble vouloir aller jusqu'au bout du monde. Même lorsqu'elle tombe, elle n'abandonne pas! Au contraire, elle se relève de plus belle et se fâche lorsqu'elle n'y arrive pas. On dirait un pingouin sur la banquise... la marche de l'empereur version alice!

Posté par shenkinbrant à 16:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 mars 2008

enfin debout...

Suite à la fuite d'eau dans la chambre d'Alice, nous avons transféré sa chambre temporairement dans la salle de jeu. Alice était tellement excitée par ce changement de décor qu'elle s'est mis debout toute seule dans son lit. Elle était tellement drôle, à parcourir son lit de gauche à droite à 4 pattes en se cognant la tête contre les barreaux. C'était comme si elle découvrait à nouveau son lit! Puis, tout à coup, la voilà qui se lève... Depuis elle se met debout de plus en plus souvent. Elle évite juste la table car celle-ci lui a souvent causé des problèmes. Il faut dire que les coins de protection que j'y avais collé n'ont pas tenu plus d'une semaine, Alice s'amusait à les arracher et finalement j'ai abandonné l'idée de les recoller. Alice a un sacré tempérament, on peut dire qu'elle sait exactement ce qu'elle veut et sait comment se faire comprendre. Lorsque la nourriture ne lui plait pas, elle la recrache tout simplement jusqu'à ce que le message soit passé. Lorsqu'elle veut quelque chose et qu'elle ne l'obtient pas assez vite à son goût, elle se met à pousser un cri strident. Elle fait aussi très bien la fachée, elle fronce les sourcils et nous regarde fixement.
Chez la pédiatre, elle a tout d'abord été se servir des jouets sur les étagères puis lorsque la pédiatre à commencé à la déshabiller, elle m'a jeté un regard inquiet (mais qu'est-ce qu'elle fait celle-là?). La voici couchée sur le dos sur la table de consultation. Déjà le bruit du papier l'énerve et elle déteste être sur le dos. Elle cherche donc à se lever (elle a des abdos cette petite, pas comme moi). La pédiatre la maintient donc de force (pas le choix). Alice exprime donc sa frustration en hurlant... elle n'a pas arrêté de toute la consultation. La pédiatre a même dit: « et bien, heureusement qu'il n'y avait pas de vaccin! ». Fini les beaux sourires à la pédiatre, Alice la regardait d'un air frustré et me regardait d'un air déçu (comment as-tu pu la laisser faire maman?). Finalement, Alice est plus grande que la moyenne et plus mince... elle est en parfaite santé et a tout un caractère (dixit la pédiatre et la gardienne)

Posté par shenkinbrant à 17:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mars 2008

regarde...

Je filmais Alice ce matin alors que j'essayais de lui faire faire «bravo» en tapant dans ses mains. Et voilà qu'elle dit «regarde» ou du moins cela sonnait vraiment comme ça. Hier il parait qu'elle a dit à son père «dans les bras» en tendant ses bras vers lui pour qu'il la prenne. En tout cas, elle est toujours aussi curieuse, sa gardienne nous a dit qu'elle avait réussi à enlever un cache-prise... un peu dangereuse la petite Alice. Elle essaie de plus en plus de se tenir debout et escalade une marche pour entrer dans la salle de bain. D'ailleurs la dernière fois elle a perdu l'équilibre en s'asseyant en haut de la marche et badaboum s'est retrouvé en bas les 4 fers en L'air. Elle a eu plus de peur que de mal mais depuis je laisse la porte fermée. Il ne faut surtout rien laisser trainer car elle ne rate aucune opportunité. Elle ouvre aussi les armoires qu'on a du barricader. Matiss n'était vraiment pas comme ça et pourtant j'avais tout préparé pour ses 6 mois et il n'a même jamais essayé d'ouvrir une armoire. Mais Alice se surpasse de jour en jour.

Posté par shenkinbrant à 15:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]