25 octobre 2006

tabarnak...

Ce qui devait arriver arriva... matiss a prononcé son premier sacre (insulte québecoise) devant son père. Disons que cela ressemblait plus à babarnak (d'après son père)! En tant que belge, j'ai toujours trouvé ça comique les sacres québecois mais le problème est qu'ici c'est plus ou moins mal perçu tout comme les « putains et merdes quel con » que l'on sort en belgique ou en france...

Voici quelques sacres québecois
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sacres

Évidemment le responsable de cet écart de langage étant Éric (mon chum), qui lorsqu'il s'énerve, surtout au volant sacre très facilement et bien cela n'aide ma cause... Surtout que Matiss s'est dépéché de dénoncer Éric en disant qu'il n'irait pas au ciel (cela doit venir de la garderie catho) et qu'il n'aurait pas de cadeaux du père noël (celle là je l'admet vient de moi) parce qu'il dit «tabarnak».
André (le papa) me demande évidemment de convaincre Éric d'arrêter de sacrer, ce qui d'après Éric est impossible car il ne le contrôle pas du tout! C'est un réflexe de survie chez lui sinon il risquerait de « pêter une coche » à force de canaliser son stress... je lui ai proposé le yoga mais pas certain qu'il s'y mette un jour.
Difficile d'interdire à un enfant de sacrer lorsque quelqu'un d'autre le fait devant lui. C'est sûr qu'il allait être confronté à cela un jour ou l'autre, à l'école primaire par exemple mais bon on pense toujours qu'on a le temps de voir comment on va réagir, qu'il est encore jeune, etc... mais apparemment sont précoces aujourd'hui!

Posté par shenkinbrant à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur tabarnak...

Nouveau commentaire